Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Monde de Djayesse

Le Monde de Djayesse

Un peu de tout : du cinéma (beaucoup), de l'actu (un peu) et toute cette sorte de choses [A bit of everythying: cinema (a lot), news (a little) and all this kind of things]

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Wes Craven, #Horreur
L'Eté de la peur (Summer of Fear - Wes Craven, 1978)

Tout commence par une voiture qui roule (trop) vite sur une route escarpée.

Bien évidemment, elle finit dans le décor, tuant les trois passagers sur le coup. En surimpression, le visage d’une jeune femme aux yeux trop clairs.

Les Bryant sont une famille sans histoire : les parents Tom (Jeremy Slate) et Leslie (Carol Lawrence) et leurs enfants Peter (Jeff East), Bobby (James Jarnigan) et Rachel (Linda Blair) vivent en harmonie dans une ville de la côte ouest des Etats-Unis.

Jusqu’au jour où la sœur de Leslie, son mari et leur servante sont tués dans l’accident : Julia (Lee Purcell), orpheline, est recueillie par les Bryant le temps que l’été passe.

Et cet été passe bien lentement selon Rachel qui semble être la seule à s’apercevoir de la malfaisance de cette étrange cousine.

 

L’année précédente, Wes Craven avait réalisé l’un de ses plus grands films – The Hills have eyes – et il repart pour une autre histoire d’horreur avec en vedette rien moins que Linda Blair qui fut la jeune Regan McNeil dans The Exorcist. La présence de la jeune femme est bien entendu un atout commercial non négligeable. La fillette a grandi et c’est maintenant presque une femme (1) qui tient tête seule à un personnage maléfique.

Il faut dire que la cousine Julia est une personne très charismatique. Rapidement, (presque) tout le monde va tomber sus soin charme (2) de cette jeune et jolie femme, brisée par la mort de ses parents.

Bien sûr, c’est Rachel qui a raison et les autres qui sont envoutés et ce n’est qu’à la toute fin que son rôle sera reconnu.

 

Nous sommes dans une intrigue très simple, avec des gens ordinaires dans une situation tout à fait ordinaire. Il suffit d’une personne étrangère pour que tout bascule dans le cauchemar. Et encore, pas pour tout le monde (tout de suite).

On a droit aux récriminations de Rachel qui sont battues en brèche par ses parents : comme Julia lui a soufflé son petit ami Mike (Jeff McCracken), on met cela sur le compte de la  jalousie.

De plus, Rachel trouve un allié en son voisin spécialiste des sciences occultes qui voit très clair dans le jeu de l’étrange Julia. Mais comme nous sommes dans une intrigue classique, ce dernier est éloigné (infarctus : direct à l’hôpital).

Dès lors, tout s’enchaîne : Rachel est seul et voit les ravages provoqués par l’étrangère et décide de s’enfuir, mais comme toujours, la méchante ne la laisse pas partir comme ça, etc.

 

Il est clair qu’à part la présence de Linda Blair, on peut s’ennuyer – ce fut mon cas – devant ce film pas si horrifique que ça et surtout une intrigue un tantinet convenue. Reste l’ambiance créée par le réalisateur ainsi que l’indispensable musique qui aurait certainement mérité d’être un petit peu plus travaillée, amenant de véritables moments d’angoisse comme on aurait pu en trouver. Et surtout comme on en trouvera dans les œuvres futures de Wes Craven qui aboutiront, à mon avis encore une fois, au formidable Scream.

 

Mais, n’oublions pas qu’à l’époque, le film avait été programmé à la télévision avant d’être exploité en salles : le succès d’audience amena cette exploitation tardive, le titre original, Stranger in our House (3), fut renommé Summer of Fear.

Mais Craven avait encore du chemin à faire avant d’être reconnu comme un vrai cinéaste : Freddy n’était pas encore né et il fallait attendre 1984 pour la sortie du maintenant classique A Nightmare on Elm Street.

 

Et une fois de plus, ceci est une autre histoire…

  1. En vrai elle avait 29 ans quand le film est sorti en salles, mais sa petite taille lui permet encore de jouer les ados.
  2. Le terme n’est pas usurpé du tout.
  3. « Une Etrangère dans notre maison »
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog