Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Monde de Djayesse

Le Monde de Djayesse

Un peu de tout : du cinéma (beaucoup), de l'actu (un peu) et toute cette sorte de choses [A bit of everythying: cinema (a lot), news (a little) and all this kind of things]

julien duvivier

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Fantastique, #Julien Duvivier

Prague, 1610. Le rabbin Loew est mort, mais les Juifs sont toujours victimes de répressions impériales dirigées par le chancelier Lang (Roger Karl), un converti, pendant que l’empereur Rodolphe (Harry Baur) lutine, surtout la comtesse Strada (Germaine...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Drame, #Julien Duvivier

C’était le Paris des Halles (les vraies !), où les garçons bouchers venaient écluser des muscadets, comme chez André Châtelin (Jean Gabin), le propriétaire du Temps des Innocents, un café restaurant. Outre les travailleurs des Halles, on y trouve aussi...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Muet, #Comédie dramatique, #Julien Duvivier

« Poil de Carotte », c’est François Lepic (André Heuzé), le fils de M. Lepic (Henry Krauss) et de Mme Lepic (Charlotte Barbier-Krauss, la véritable épouse du précédent), le frère de Félix (Fabien Haziza) est d’Ernestine (Renée Jean). Mais il a deux handicaps...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Comédie dramatique, #Muet, #Julien Duvivier

La veille du krach boursier de 1929, les spectateurs de Berlin ont la possibilité de voir l’avant-dernier film muet de Julien Duvivier, adaptant ici la pièce d’Henry Bataille (1872-1922). Il s’agit d’un drame où l’âge est le centre de l’intrigue. Maman...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Muet, #Drame, #Julien Duvivier

Il fallait bien qu’un jour Julien Duvivier rencontre Zola. Et comme Zola s’est excusé dès 1902, il restait ses livres. Et Duvivier en profite pour tirer un trait avec brio sur son cinéma muet : Au Bonheur des Dames ce sera. Il s’agit de la première adaptation...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Julien Duvivier

Un pêcheur – Lambolle dit Bouboule – et son chien de chasse (Rivers-Cadet). Une vieille dame – mademoiselle Perrier – et ses chats (Sylvie). Une petite fille – Colette – qui a reçu des mauvaises notes (Marie-France). Un futur interne – Georges – recalé...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Julien Duvivier

« En vérité, je vous le dis... » Il s'agit certainement de la réplique la plus célèbre, répétée à l'envi par Jésus (Robert Le Vigan), dans cette superproduction française signée Julien Duvivier. Pour le reste, c'est beaucoup moins intéressant... Les derniers...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Julien Duvivier, #Jean Gabin, #Guerre, #Drame

Rue Saint Vincent, Paris XVIIIème. A un jet de pierre du Sacré Cœur, un couple ivre titube dans la rue. Un homme sort d'une maison, en catimini. La femme lui tombe dans les bras, sous un réverbère. Il se dégage et s'en va. La femme s'essuie le ventre...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Julien Duvivier, #Jean Gabin, #Drame

Un homme derrière des barreaux crie le nom de la femme. La femme se bouche les oreilles. C'est de la sirène du bateau qu'elle protège ses oreilles. L'homme s'effondre. Il est mort. Pépé (Jean Gabin), c'est le brigand bien aimé. A la Casbah, tout le monde...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Julien Duvivier, #Comédie dramatique

Monsieur est mort. Un suicide, peut-être : il reste encore une balle dans le fusil. Madame - Christine (Marie Belle) - est triste, mais pas plus que d'habitude. Cela fait presque vingt ans (dix-huit pour être précis) qu'elle est triste. Depuis ce bal....

Lire la suite

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog