Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Monde de Djayesse

Le Monde de Djayesse

Un peu de tout : du cinéma (beaucoup), de l'actu (un peu) et toute cette sorte de choses [A bit of everythying: cinema (a lot), news (a little) and all this kind of things]

stanley kubrick

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Guerre, #Stanley Kubrick

Depuis le temps que je vous mentionne ce film, je me suis dit qu’il était temps que je l’abordasse. De plus, la proximité ders célébrations de l’Armistice 1918 lui rend, comme chaque année, son actualité éternelle : la guerre, sous quelque forme qu’elle...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Stanley Kubrick, #Anticipation

« Les aventures d’un jeune homme qui s’intéresse principalement au viol, à l’ultra-violence et à Beethoven. » (1) Telle était l’accroche de l’affiche originale, de ce film adapté du roman d’Anthony Burgess. Ce dernier en voudra d’ailleurs beaucoup au...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Stanley Kubrick, #Guerre

Nouveau film, ancien domaine : Stanley Kubrick retourne au film de guerre, près de 30 ans après Les Sentiers de la gloire, pour nous proposer une autre vision de la guerre du Vietnam qui a fortement marqué l’opinion américaine pendant et après le conflit....

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Stanley Kubrick

Le silence de l’espace, seulement troublé par la musique des Strauss (Johann & Richard), de György Ligety et même d’Aram Khatchatourian. C’est l’espace de Kubrick, celui où aucun son ne se répercute, où chaque astronaute n’entend que sa respiration. Mais...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Stanley Kubrick

Angleterre, XVIIIème siècle. Grandeur et décadence de Redmond Barry, jeune Irlandais opportuniste, à travers une Europe en guerre. Il y a chez Kubrick une faculté au renouvellement assez extraordinaire. EN effet, après s’être essayé aux films de gangsters,...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Stanley Kubrick

"Mein Führer, I can walk!" (« Mein Führer, je peux marcher ! »). Telle est la dernière réplique du film, prononcée par celui qui donne son nom au film, le docteur Folamour (Strangelove - Peter Sellers). Pourtant, Folamour n'est pas un personnage central...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Stanley Kubrick, #Drame

C'est un homme mûr et réfléchi qui entre chez Clare Quilty (Peter Sellers). Il n'est venu que pour une seule chose : le tuer. Et il le fait. Froidement. En tuant Quilty, il met un terme à une histoire qui a commencé quatre ans plus tôt, quand, professeur...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Stanley Kubrick, #Horreur

Un homme seul avance dans la neige. Il erre. Il boite. Il a froid. Il crie. Il porte une hache. C'est Jack Torrance (Jack Nicholson). Un ancien prof. Un écrivaillon. C'est le gardien d'hiver de l'hôtel Overlook. L'hôtel Overlook est ouvert six mois dans...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Stanley Kubrick, #Peplum, #Biopic

Seul. Désespérément seul. Au plus fort de l’engagement, quand ses troupes sont au maximum, prêtes à lancer l’assaut contre les armées de Crassus, il est seul. Même auprès de Varinia, sa femme (Jean Simmons), il est seul. Et bien entendu, comme prévu,...

Lire la suite

Publié le par Djayesse
Publié dans : #Cinéma, #Stanley Kubrick, #Gangsters

Chaque gangster en rêve : le gros coup, celui d’une vie. Celui qui permettra de se retirer et de vivre une longue existence de félicité. Ils sont cinq : George Peatty (Elisha Cook Jr), Randy Kennan (Ted de Corsia), Marvin Unger (Jay C. Flippen), Mike...

Lire la suite

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog